La volaille fermière Label Rouge

Elle est à l’origine de la création du Groupement des FERMIERS D’ARGOAT en 1975. Aujourd’hui, les éleveurs de volailles Label Rouge membres du Groupement qualité des FERMIERS D’ARGOAT produisent 3 200 000 volailles. La mise en production est assurée par 3 structures bretonnes :

Ces éleveurs travaillent avec quatre abattoirs bretons (ARNAL, LDC Bretagne, RONSARD et SOCALYS), et assurent la promotion d’une politique qualité associant les abatteurs, la mise en production, les couvoirs et les fournisseurs d’aliment autour de quelques notions fondamentales : le bien-être des animaux, la qualité gustative, la protection de l’environnement, le respect du produit fini.

Poulets, pintades, chapons, poulardes et dindes, de races rustiques à croissance lente sélectionnées pour leur qualité de viande, élevés en plein air, nourris exclusivement de végétaux, minéraux et vitamines (avec un minimum de 75 % de céréales) ont su séduire le marché breton et parisien, au travers de trois marques fortes : « Fermiers d’Argoat », « Fermiers de Bretagne » et « Lande de Bretagne ».

Ces marques bénéficient également de l’IGP (indication géographique protégée) « volailles de Bretagne », qui leur permet d’ores et déjà de s’intégrer dans une logique d’avenir : celle de l’Europe des Régions.

L’oeuf Fermier Label Rouge

La mise en production des oeufs fermiers d’Argoat Label Rouge est assurée par deux organisations de production :

  • la Sté FERMIERS DE BRETAGNE, basée à Erquy (22), qui assure aussi le conditionnement. Dans le même temps, les FERMIERS DE BRETAGNE produisent des œufs biologiques (2 élevages sont concernés, contre 19 pour le Label Rouge) ;
  • la Coopérative du GOUESSANT à Lamballe (22) pour laquelle le conditionnement est assuré par la Sté ARMOR CONDITIONNEMENT, basée à Guitté (22), avec 18 élevages.

Ce sont donc en tout 53 millions d’œufs qui sont ainsi produits à destination essentiellement des marchés bretons et parisiens.

Le porc Fermier Label Rouge

La production de porcs fermiers Label Rouge est progressivement devenue une véritable spécialité, reposant sur un mode d’élevage naturel spécifique (taille moyenne des exploitations, 65 % minimum de céréales, une surface de vie trois fois supérieure aux productions conventionnelles…), qui respecte les normes de protection de l’environnement tout en privilégiant le confort et le bien-être des animaux qui sont élevés sur paille. La production de porcs fermiers Label Rouge répond à la demande du consommateur pour des produits garantis pour leur qualité : un âge minimum à l’abattage (182 jours), les conditions d’élevage et le choix d’une race de porc adaptée permettant d’obtenir une viande plus ferme, persillée, donc plus savoureuse.

Les efforts mis en oeuvre par la production ont donné naissance à des cahiers des charges destinés à la transformation en charcuteries cuites et fraîches, qui représentent 80 % des débouchés de la viande porcine. Ils concernent nos deux grands partenaires de la filière que sont BIGARD à Quimperlé (29) et TALLEC à Bannalec (29).

Le Porc Label Rouge

La filière représente 13 éleveurs et environ 86 000 porcs abattus, et est organisée par les groupements de producteurs SYPROPORCS, AVELTIS, et PORELIA. L’abattage et la commercialisation sont assurés par BIGARD à Quimperlé.

Le Lapin Fermier Label Rouge

Afin de valoriser les nouvelles initiatives techniques des Éleveurs, l’abattoir LOEUL et PIRIOT, basé à Thouars (79), va permettre à cette filière de disposer d’un leader dont la mission est de relancer cette production par l’innovation produit et le développement de l’activité.

Les pratiques d’élevage du Lapin Fermier s’inscrivent dans le respect du bien-être animal (faible densité, élevage sur paille durant la phase de finition, et en petits enclos), et des pratiques traditionnelles (souche française traditionnelle, taille modérée des élevages…). La production de ce lapin à pelage noir, gris ou fauve, et aux yeux noirs, répond aux attentes culinaires actuelles.